L'eau potable - Évitons le gaspillage


'L'eau travaille pour nous de maintes façons, nous rendant la vie plus facile et plus agréable. Nous devons cependant tous veiller à ne pas utiliser cette précieuse ressource excessivement ou abusivement'.
(réf: Environnement Canada)

Le conseil municipal de Napierville prend cet énoncé très au sérieux et désire vous faire part de quelques faits intéressants afin que vous puissiez vous aussi avoir une meilleure idée de l'importance de protéger cette ressource naturelle:

Faits intéressants

50% de l'uitilisation de l'eau à la maison sert à:

  • chasse d'eau: 30%,
  • bains et douches: 35%,
  • lessive: 20%,
  • boisson et cuisine: 10%,
  • nettoyage: 5%


L'autre 50% de la consommation d'eau à la maison sert à:

  • l'entretien de la pelouse
  • au lavage de la voiture
  • au lavage de l'entrée charretière


Chaque personne utilise à la maison environ 378 litres d'eau par jour. Un robinet qui fuit et qui perd une goutte à la seconde peut gaspiller plus de 25 litres d'eau par jour soit près de 10 000 litres par années. Une douche de 5 minutes avec une pomme de douche ordinaire consomme 100 litres d'eau. Une douche  de 5 minutes avec une pomme de douche à faible débit ne consomme que 35 litres d'eau.

Un arroseur de pelouse qui vaporise 19 litres d'eau par minute consomme la moitié plus d'eau en une heure qu'il n'en faut en tout pour 10 chasses d'eau de la toilette, deux douches de cinq minutes, deux cycles du lave-vaisselle et une grosse brassée de lavage. Un lavage de voiture effectué au boyau d'arrosage, à grande eau, peut dépenser environ 400 litres d'eau

De petits gestes quotidiens peuvent faire toute la différence:

Dans la cuisine

Sortir tôt les aliments du congélateur pour leur laisser le temps de dégeler. Décongeler la nourriture sous l'eau courante c'est du gaspillage. Nettoyer les fruits et les légumes dans un évier contenant un peu d'eau, puis les rincer rapidement sous le robinet. Pour la cuisson des légumes, n'utiliser que la quantité d'eau nécessaire pour couvrir les aliments. Bien fermer les robinets, mais sans les forcer, pour qu'ils ne dégouttent pas et surtout, réparer sans tarder toute fuite dans les robinets. Une rondelle usée est souvent à la source du problème et elle ne coûte que quelques sous à remplacer.

Dans la salle de bain

Remplir le lavabo pour le rasage au lieu de laisser couler le robiner sans arrêt. Fermer le robinet pendant le brossage des dents. Une douche rapide requiert moins d'eau chaude qu'une baignoire (économie d'eau et d'énergie). Actionner la chasse d'eau seulement quand c'est nécessaire. Ne jamais utiliser les toilettes comme poubelle à papiers-mouchoirs, etc. et ne jamais y jeter de la peinture, des dissolvants ou d'autres substances chimiques.

À l'extérieur

Le moment idéal pour arroser la pelouse est en fin de journée, moment ou les pertes dues à l'évaporation sont au minimum. Après une pluie abondante, votre pelouse peut se passer d'arrosage jusqu'à une semaine et même plus. Lors du lavage de la voiture, utiliser un seau et une éponge ainsi qu'un pistolet de distribution. De cette façon vous économiserez jusqu'à 300 litres d'eau par lavage.
Les propriétaires de piscine devraient toujours placer une couvre-piscine quand celle-ci n'est pas utilisée. Cette pratique réduit l'évaporation et garde l'eau plus propre et plus chaude. Ne jamais nettoyer l'entrée charretière et le trottoir avec le boyau d'arrosage. En utilisant le balai, vous économiserez environ 200 litres d'eau à chaque nettoyage.
(réf: Environnement Canada, America Water Works Association)

Nous pouvons tous contribuer à une meilleure utilisation de l'eau

Depuis la mise en place du règlement sur l’eau potable entré en vigueur en 2001, le gouvernement a fixé des objectifs à atteindre pour tous les grands utilisateurs d’eau potable et a adopté une stratégie québécoise d’économie de l’eau potable. Il est possible de consulter sur le site du Ministère des Affaires Municipales la stratégie et les objectifs que chaque municipalité doit atteindre. En bout de ligne chaque citoyen doit faire sa part en posant une foule de petits gestes pour préserver la ressource.

Nous sommes donc depuis deux ans déjà, entrés dans un processus visant à dresser un état de la situation au niveau du captage de l’eau souterraine et de la consommation annuelle et avons l’obligation de transmettre aux différents ministères les relevés de consommation d’eau. Pour bien comprendre la situation, chaque municipalité qui n’aura pas atteint les objectifs de la politique d’ici le 1er avril 2017, pour l’ensemble de la province, soit de réduire de 20% sa consommation d’eau et de maintenir un taux de fuite inférieur à 20% verra ses subventions coupées ou réduites.

À court terme, dès le 1er avril 2014, les municipalités ne présentant pas un bilan positif se verront contraintes d’installer des compteurs d’eau dans tous les immeubles non résidentiels et mixtes ciblés. Cette obligation permettra de connaître la consommation résidentielle, qui en définitive, se traduira par des coûts supplémentaires aux utilisateurs. En terme clair, une augmentation potentielle du compte de taxes.

Le règlement municipal no. 321, restreignant l’arrosage des pelouses en soirée, pour une période d’une heure seulement entre 19h00 et 22h00, est l’une des façons permettant de réduire le gaspillage de l’eau. Chacun de nous doit comme citoyen, se responsabiliser en appliquant des mesures en lien avec une utilisation responsable de l’eau. Déjà sur le marché, vous ne pouvez plus acheter des toilettes avec de grands réservoirs pour la chasse d’eau, les robinets sont aussi fabriqués pour restreindre le débit.

Dans la vie de tous les jours, alors que le soleil plombe le sol de ses chauds rayons, comment peut-on penser arroser sa pelouse ou laver son entrée charretière. Ce ne sont là que des exemples combien de fois constatés et disons-le au risque de choquer, d’utiliser l’eau potable de façon irresponsable envers ceux et celles qui ont fait le virage de se mettre au diapason de cette nouvelle réalité. Vouloir sauver notre planète et y laisser un héritage positif n’est plus un rêve poétique mais une responsabilité de tous les jours.

Qu’en pensez-vous ?


Abonnez-vous
à notre infolettre
Membre FCCQ Les fleurons du Québec
Municipalité de Napierville 2017 © Tous droits réservés / Propulsé par creaWEB4 - Création site Internet - iClic.com